C’est quoi ? L’eurovision

Du 8 au 12 mai se tient le 63ème concours Eurovision de la chanson à Lisbonne au Portugal. Créé en 1956, le concours n’a pas perdu de sa popularité en Europe et dans le reste du monde. Quelques informations concernant le plus ancien programme de télévision.

 

Eurovision 2018

Qu’est ce que l’Eurovision ?

Cette année encore, quarante-trois pays y participeront afin de succéder à la chanson « Amar Pelos Dois » du portugais Salvador Sobral. Tous les participants doivent faire partie de l’UER (Union Européenne de radio-télévision). Il s’agit d’un des plus anciens programmes télévisés au monde et se diffuse encore aujourd’hui sur les cinq continents.

 

Les origines du concours

La création du concours fait suite à la volonté des dirigeants européens de créer des liens indissolubles entre les différents pays dans le contexte des années 1950. Le premier concours s’est ainsi tenu le 24 mai 1956 à Lugano, en Suisse et comptait sept participants: l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays Bas et la Suisse, le pays hôte. Cette première édition avait été remporté par le suisse, Lys Assia, avec sa chanson « Refrain« .

 

 

Les controverses

Le concours a aussi dû faire face à de nombreuses controverses, notamment politiques. En 1964, alors que le concours se tient à Copenhague, de vives protestations éclatent afin de protester contre la participation de l’Espagne et du Portugal, qui étaient à l’époque des dictatures militaires. En 1969, l’Autriche refuse de participer au concours organisé par l’Espagne, toujours sous dictature du général Franco.

Le concours reste aussi impacté par les tensions géopolitiques. Ainsi, de 1974 à 1978, la compétition est affecté par les tensions entre la Grèce et la Turquie vis-à-vis de la question chypriote. Puis, après 1978, les relations entre Israël et ses voisins s’invitent pendant le concours.

Plus récemment, la crise entre l’Ukraine et la Russie s’est aussi retrouvé sur la scène de l’Eurovision. En 2014, les représentantes russes sont huées durant toute la compétition. Deux ans plus tard, l’Ukraine remporte la compétition avec sa chanson « 1944″, sur la déportation des tatars de Crimée par les autorités soviétiques. Enfin, alors que le concours se tenait à Kiev en Ukraine en 2017, la candidate russe Yulia Samoilova a été interdite d’entrer sur le territoire ukrainien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *