Eurolapins : Des Lapins Europhiles pour les élections européennes

De mystérieux lapins ont envahi les réseaux sociaux ces dernières semaines: les Eurolapins. Suivi par plus de 3 000 personnes sur Facebook, ces drôles d’animaux sont le fruit d’une campagne humoristique menée par Pulse of Europe France, afin de lutter contre l’extrémisme et l’abstentionnisme. Toi d’Europe a cherché à les comprendre.

EUROLAPINS 1
(c) Eurolapins – Pulse of Europe France, publié le 10 avril 2019

 

Financé à 100% par des dons privés, le projet a vu le jour en novembre 2018. La première vidéo publiée compte déjà plus de 68 000 vues. Un succès qui s’est construit rapidement, puisqu’en moins de deux mois, leur page Facebook était déjà suivie par plus 1 100 personnes. Le projet se veut différent des moyens traditionnels mis en place par les institutions européennes mais aussi par la presse nationale, souvent peu attractifs.

 

« Mais en termes de budget, cela ne pèse pas bien lourd – c’est surtout une question de créativité et d’énergie pour trouver de nouvelles idées régulièrement. »

 

De la créativité, le collectif de Pulse of Europe en a à revendre. Les fêtes de Pâques, la sortie de la dernière saison de Game of Throne, la Saint-Valentin ou un fait d’actualité, tout est prétexte à un débat entre les lapins européens face aux loups europhobes.  Si les lapins représentent une idée de l’Europe unie et démocratique, ceux-ci sont opposés aux loups souvent habillés d’un drapeau étranger. Ces derniers prônent des idées liberticides et anti-démocratiques.

(c) Eurolapins - Pulse of Europe France, publié le 11 novembre 2018
(c) Eurolapins – Pulse of Europe France, publié le 11 novembre 2018

L’ambition est explicite « faire une campagne décalée, amusante et sans tabous sur Facebook suscitant l’interrogation sur l’abstentionnisme et l’extrémisme dans le contexte des élections européennes de mai ». En poussant à découvrir l’Union Européenne de manière divertissante, le collectif de Pulse of Europe se distingue aussi des contenus plus sérieux qu’il publie fréquemment sur leurs réseaux sociaux.

 

Séduire les jeunes citoyens

Un projet qui s’inscrit dans les nombreuses initiatives afin d’inciter les jeunes à s’informer sur les élections européennes. En effet, alors que 73% des 18-35 ans n’ont pas été voté en 2014, les associations et les institutions européennes se sont mobilisés depuis le début de l’année afin de mobiliser les jeunes votants lors des élections de 2019. Le projet de Pulse of Europe porte déjà ses fruits auprès de sa première cible. « Les statistiques Facebook indiquent que l’audience est assez jeune (tranche 20+), ce qui est différent de l’audience de notre page FB principale », nous confie le collectif Pulse of Europe France.

 

Trolls des extrêmes

Mais en attirant les plus jeunes, les Eurolapins ont aussi attiré des europhobes à qui leurs messages ne plaisent pas : « Nous subissons des attaques organisées de trolls d’extrême-droite et d’extrême-gauche, qui diffusent sur leurs réseaux et font des commentaires et des messages privés insultants et parfois menaçants» se confie Pulse of Europe. Mais pour le collectif, cela signifie aussi que le projet inquiète les eurosceptiques et donc que ces lapins europhiles atteignent leur but : « Nous voyons cela comme un bon signe: notre message dérange manifestement plus que les articles de fond, qui sont rarement autant ciblés. ».

Quant au futur, les Eurolapins ne comptent pas se relâcher à quelques semaines des élections: « On tiendra jusqu’aux élections et après on verra !».

 

 

Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sur:  EUROLAPINS   –  PULSE OF EUROPE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *